Oui dans ma cour!
Bienvenue sur le site de Terres en ville

TERRES EN VILLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animation dans les cours d'école

 

 

 

 

 


Bienvenue sur le site de Terres en ville, une petite entreprise vouée à l’éducation à l’environnement. Terres en ville diffuse sur son site les informations utiles pour que les citoyens aient les informations nécessaires pour valoriser la terre en ville.
Terres en ville produit avec une entreprise d’insertion sociale des compostières écologiques qui sont vendues aux écoles, aux organismes communautaires et aux citoyens. Terres en ville  publie des livres et des documents pédagogiques sur le jardinage écologique urbain et le compostage pour donner accès au plus grand nombre possible aux informations et aux nouveautés en matière de mode de vie écologique urbain.

OBJECTIFS

Terres en ville veut fournir aux citoyens les informations et les moyens nécessaires pour valoriser la terre en ville : cultiver ses fruits et légumes, composter sur place, élever des petits animaux, planter des arbres adaptés à la ville, réduire les surfaces de béton et d’asphalte, etc.

QUI SOMMES-NOUS ?

En 1996, fort de son expérience en éducation, François Gariépy invite des citoyens conscients des enjeux environnementaux à créer une organisation vouée au jardinage et à l’aménagement écologiques en milieu urbain. Dominique Pasquin a adhéré aux objectifs de Terres en ville depuis les débuts. Elle est et a été réviseure-correctrice pour divers magazines, dont Protégez-Vous et L’Actualité.

Colette Séguin soutient les activités de Terres en ville depuis sa création. Elle est biologiste et traductrice au Bureau de la traduction du gouvernement du Canada.

Ronald McKenzie, journaliste spécialisé en économie et en finances personnelles, a été conseiller pour Terres en ville depuis la création de l’organisme. Il a assumé la présidence de Terres en ville de 1996 à 2001.

À cette équipe s’ajoutent tous les collaborateurs qui ont travaillé à Terres en ville, notamment Marylène Béliveau, agente en environnement, Érica Lalonde Follon, étudiante à la maîtrise en gestion de l’eau, et Lysianne Panagis, agente en environnement.

HISTORIQUE

1996 : Fondation de J’organisme sans but lucratif Terres en ville par Dominique Pasquin, François Gariépy et Colette Séguin. Terres en ville avait comme objectif principal de favoriser le jardinage et l’aménagement écologiques en milieu urbain.

1997 et les années suivantes: Terres en ville installe des sites de compostage et préconise le compostage en surface dans plus de 70 jardins communautaires de la Ville de Montréal, détournant ainsi chaque année environ 400 tonnes de résidus de jardins des sites d’enfouissement.

2003 : Terres en ville débute l’implantation de sites de compostage dans les écoles.

En 2012, une centaine d’écoles sont équipées d’un système de compostage conçu et fabriqué par Terres en ville. On y composte les restes de légumes et des cafétérias des CPE, des écoles primaires et secondaires et des universités. Ces projets ont touché plus de 80 000 élèves et 5 000 enseignants.

2008 : Terres en ville donne des conférences aux citoyens afin de les initier à l’art du compostage. Comme suite à la demande des citoyens, Terres en ville produit des compostières adaptées aux différents besoins des familles tout en diminuant le plus possible les prix des compostières afin de les rendre accessibles aux citoyens.

2013 : Terres en ville cesse de demander aux divers paliers de gouvernement des subventions et tente d’assurer la vente des compostières et la diffusion des informations aux citoyens grâce à leurs achats et encouragements.